fbpx
Nouvelles

Superhéros – Découvrez nos Batman et Robin: Pascal Valade et Rémi Ducharme de La Pinte

By 5 décembre 2019 No Comments

1. Quel a été l’élément déclencheur pour vous lancer en affaires?
Pour Pascal et moi, ça remonte à très loin. On se connait depuis toujours et avons des profils différents. Moi c’est le marketing, Pascal c’est la comptabilité. C’est difficile de mettre un moment précis parce que ça s’est fait tout naturellement. On est parti d’une idée très large qu’on a fait germer et qui est devenue une idée précise. Il y a une certaine facilité, un certain confort à discuter d’un projet dans un sous-sol mais, à un moment donné, il faut passer de la parole aux actes. La difficulté, c’était que dans le domaine où on voulait être, il n’y avait pas d’entreprise à vendre. Il fallait la créer de toute pièce. On a vu des gens partir en affaires avec plus ou moins de passion et on s’est dit : « Si eux le font, nous aussi on est capables ». La seule différence entre eux et nous, c’est qu’eux passent à l’action.

2. Quel a été votre plus gros combat?
Une fois que la décision été prise, il a fallu faire embarquer les gens dans notre projet. Nous on l’a dans la tête notre rêve, mais là il faut l’imager pour faire rêver les gens autant que nous et pour qu’ils nous suivent.

3. Qui est votre mentor?
Les gens dans les entreprises où nous avons travaillé avant de se lancer en affaires. C’est bien beau les portraits d’entrepreneurs dans le journal Les Affaires, mais, ultimement, quand tu vois ces gens-là au quotidien, tu comprends leur réalité, que les journées ne sont pas toujours faciles et en même temps, que ça vient aussi avec de bons côtés, comme l’autonomie, d’amener ta passion et ton inspiration. Ceux qui sont entrepreneurs dans l’âme nous inspirent. On sait qu’ils se sont démenés pour développer et que c’est le travail qui fait en sorte que tu vas réussir.

4. Quelle est votre plus grande victoire?
Elle est au quotidien. C’est le fait que oui, on est en train de bâtir quelque chose, mais surtout que nos consommateurs soient contents. Notre entreprise va bien et le produit est apprécié. On fait bien, jour après jour et on essaie de faire plus de bons coups que de mauvais coups. La réussite est dans les petites choses. Dans les bons employés qui sont dévoués, dans les commerçants qui sont contents d’avoir ton produit. Il y a aussi l’équilibre qu’on a réussi à garder entre notre travail et nos familles. Savoir dire non, faire des choix, chaque semaine, en se respectant pour maintenir un équilibre au travers d’un projet d’entrepreneuriat.

5. Quel est le plus grand enseignement que vous ayez reçu ?
De ne jamais abandonner. Le chemin de l’entrepreneuriat est souvent sinueux et compliqué et il faut persévérer. S’entourer aussi. Il y a beaucoup de gens qui nous aident, bénévolement. Et on l’apprécie. Nos familles, des gens de l’industrie, qui sont fiers de notre entreprise. Ils voient qu’on travaille fort et ils veulent nous aider et sans eux, La Pinte ne serait pas l’entreprise qu’elle est aujourd’hui.

6. Quel est le meilleur conseil qu’on vous aie donné?
On en a eu tellement des conseils! Mais un bon, ça été de profiter du timing et du fait qu’on a l’énergie pour le faire. On a étudié en gestion donc on a fait nos bons gestionnaires, on est allé analyser le marché, on a fait nos devoirs. Malgré tout, il y en a plusieurs qui ont essayé de nous décourager, de nous faire douter parce que, le lait, ce n’était pas vu comme un domaine d’avenir, comme les technologies, par exemple. Il ne faut pas se laisser emporter par les craintes des autres. Quand toi tu y crois, que tu es à l’aise, vas-y!

7. Quel est votre « super pouvoir » ?
La passion. C’est la passion qui nous a fait persévérer et nous dire à chaque jour : « on va l’avoir, on va l’avoir ».

8. Comment Entreprendre Memphrémagog vous a guidé?
Dans l’agencement des services, en réunissant des acteurs autour de la table pour nous aider à trouver du financement. À trouver un local aussi. Et bien sûr, à obtenir des subventions de démarrage. On a aussi eu accès à du coaching qui nous a été très utile.

Leave a Reply